Le blog immobilier de l’agence Cabinet I
30 Oct

La fiche standardisée : une bonne nouvelle pour faire baisser le coût de l’achat de votre appartement à Fay-de-Bretagne !

Le gouvernement a durci le ton. Comme les banques ne jouaient pas le jeu ; elles ont, depuis le 1er octobre, l’obligation de remettre aux futurs emprunteurs une fiche standardisée d’information détaillant les garanties qu’elles exigent en matière d’assurance. Pourquoi en est-on arrivé là ? Et qu’est-ce que cela change pour vous dans le cadre de l’achat d’un appartement à Fay-de-Bretagne ? Éléments de réponse.

Trop de refus de la part des banques
La loi Hamon dont nous avions déjà parlé il y a quelques mois reste méconnue et elle est assez peu utilisée. Peu d’emprunteurs savent, en effet, qu’ils ont la possibilité de changer d’assurance dans les 12 mois qui suivent la souscription de leur prêt. Et lorsqu’ils le savent, ils se heurtent à un refus de leur banque. Celles-ci mettant en avant une différence de couverture entre la nouvelle assurance et l’ancienne.
Afin d’éviter ce type d’incidents et pour permettre aux emprunteurs de mieux comparer les différents contrats, les banques doivent, aujourd’hui, leur fournir une fiche standardisée d’information (FSI) détaillant « les caractéristiques des garanties minimales exigées pour l’octroi du prêt immobilier », ainsi que « les types de garanties que l’emprunteur envisage de choisir ». Elle doit présenter également une estimation du coût de l’assurance envisagée, par période, et sur toute la durée du prêt en mentionnant le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA).

Des économies à la clé
Il est important que l’emprunteur dispose d’un vrai choix au moment de la souscription d’un crédit immobilier, car le coût de l’assurance peut représenter de 5 à 25 % du coût total du crédit selon le contrat choisi. Par exemple, un emprunteur de moins de 40 ans pourra obtenir une assurance à 0,10 % pour son prêt de 200 000 € sur 20 ans à 2,30 %, soit un coût total de 4 000 € (soit 7,5 % du coût total du crédit) contre un coût de 14 000 € avec une assurance groupe à 0,35 % (soit 22 % du coût total du crédit). Pour autant, peu d’emprunteurs ont conscience des économies qu’il est possible de réaliser en changeant d’assurance.

O.D. / Bazikpress © momius

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée