Le blog immobilier de l’agence Cabinet I
26 Août

Il est temps d’acheter votre appartement en résidence principale à Fay-de-Bretagne !

Vous voulez acheter votre appartement, à Fay-de-Bretagne ? C’est votre premier achat ? Votre résidence principale ? Excellente idée ! Et pourtant, vous vous interrogez : et si cela coûtait moins cher d’acheter, d’ici quelques mois, quand les prix auront baissé davantage ? Si vous voulez notre avis, ce calcul n’est pas le bon : on pourrait croire qu’il faut une importante baisse des prix pour qu’elle permette de compenser le coût de votre loyer, mais ce n’est pas forcément vrai. Une baisse de 2 à 3 % par an peut largement suffire à compenser le coût de votre loyer. En effet, une baisse de 2 % des prix fera également baisser de 2 % le coût des frais de notaire et d’agence et cela vous permettra d’emprunter moins d’argent à la banque (et donc de réduire considérablement le coût de votre crédit immobilier).

Acheter le plus tôt possible

Tous les professionnels de l’immobilier ou de la gestion de patrimoine vous le diront : il faut toujours acheter sa résidence principale le plus tôt possible : plus vous commencez à capitaliser jeune, plus c’est intéressant. Vous empruntez moins cher, vous n’avez pas d’examen médical à passer et si vous voulez acheter plus grand, par la suite, la banque vous suit plus facilement ! L’autre avantage : vous préparez votre retraite. Une fois, la soixantaine passée et votre emprunt remboursé, vous profitez pleinement de votre pension ! Vous n’êtes pas convaincu ? Dans tous les cas, suivez nos conseils et commencez par acheter votre appartement en résidence principale à Fay-de-Bretagne, avant tout investissement locatif ou autre placement patrimonial !

Profitez de la baisse des taux

Attendre la baisse des prix, pourquoi pas, mais actuellement les taux sont extrêmement attractifs. Oui, les taux ont remonté, mais très légèrement : de quelques centièmes de points et seulement sur 20 ans et pas dans toutes les banques. Sur cette durée, le taux national moyen est passé de 2,36% à 2,45%. Encore aujourd’hui, il est possible d’emprunter sur 25 ans à un taux fixe compris entre 2 et 3% (hors assurance). De plus, le marché immobilier est favorable aux acquéreurs. Vous avez donc les cartes mains et vous pouvez négocier !

O.D. / Bazikpress © Cyril Comtat

Source

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée