Le blog immobilier de l’agence Cabinet I
27 Juil

Le point sur les taux avec votre agence immobilière d’Orvault !

Contrairement à ce que vous avez pu entendre dire : il est encore temps d’acheter un bien immobilier à Orvault, commune de l’Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en pays nantais, dans de très bonnes conditions ! Et votre agence immobilière d’Orvault vous explique pourquoi :

Le mois de juin a été, certes, marqué par de très légères hausses de taux des barèmes bancaires et près de 50% des établissements ont, en effet, appliqué des hausses ciblées, mais elles n’affectent pas réellement les moyennes des baromètres. «Depuis début juillet, la hausse des taux s’est confirmée avec en moyenne 0,10% en plus sur les barèmes », explique Maël Bernier, de Meilleurtaux.com. Mais rien qui empêche les meilleurs taux affichés par les banques de rester très compétitifs : inférieurs à 2% sur 15 ans dans l’ensemble des villes de France et flirtant avec les 2% sur 20 ans. Quant aux taux moyens, ils s’affichent à 2,05% sur 15 ans (en très légère hausse), 2,25% sur 20 ans (quasi stable) et 2,58% (en très légère baisse) sur 25 ans.

Des taux toujours très attractifs

« Si les taux ont abandonné la tendance baissière que nous connaissions depuis des mois, il n’en demeure pas moins qu’ils restent à des niveaux historiquement bas et que les hausses constatées dans les établissements bancaires ne suffisent pas à impacter fortement les moyennes observées», souligne Maël Bernier.

Quelle situation durant l’été ?

Il n’est pas improbable que les taux remontent à nouveau légèrement pendant la période estivale comme c’est souvent le cas quand les back-offices manquent de personnel. Si vous voulez emprunter cet été, soyez simplement un peu patient, allongez le délai prévu entre la signature de la promesse d’achat et la vente effective, car les délais d’obtention de prêt sont plus longs qu’à l’accoutumée, et pour ceux qui peuvent encore renégocier leur crédit, qu’ils restent sereins, les taux moyens sont toujours très inférieurs à 2,50% sur 20 ans, soit 1 point de moins qu’au printemps 2014.

O.D. / Bazikpress © Pixinoo

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée