Le blog immobilier de l’agence Cabinet I
20 Mai

Les conseils pour profiter de l’achat de votre villa avec piscine à Vigneux-de-Bretagne en toute sécurité !

L’été et ses beaux jours arrivent à grands pas… Vous cherchez une villa en vente à Vigneux-de-Bretagne, près de Nantes ? Une maison qui dispose d’une piscine ? Les premiers rayons de soleil donnent envie de se livrer, en famille ou entre amis, aux joies de la baignade. Et les Français sont friands de ce loisir à domicile puisque l’Hexagone compte 1,7 million de piscines privées ! Alors, voici quelques règles élémentaires de prudence et de sécurité.

Même si votre piscine est protégée, la surveillance reste obligatoire

La vigilance d’un adulte est indispensable en complément de la bonne utilisation et de la bonne installation d’un dispositif de sécurité conforme aux normes. Les systèmes de protection ne sauraient, en effet, se substituer à la surveillance d’un adulte désigné. L’application de cette simple règle de prévention permet à la piscine de rester le meilleur endroit pour apprendre à nager.

Les dispositifs de sécurité au choix

Une fois que vous aurez trouvé la maison de vos rêves à Vigneux-de-Bretagne, vous devrez vous assurer qu’elle est équipée de l’un des 4 dispositifs de sécurité mentionnés par la loi et conforme aux normes :

• les barrières (norme NF P 90 306), souples ou rigides,
• les alarmes (norme NF P 90 307-1) qui doivent être conformes au décret 2009-873 du 16 juillet 2009 s’il s’agit d’alarmes par immersion,
• les couvertures de sécurité (norme NF P 90 308) : couvertures automatiques, fonds mobiles, couvertures à barres, bâches tendues au-dessus des margelles (à ne pas confondre avec les couvertures à bulles qui ne sont pas des dispositifs de sécurité),
• les abris de piscines (norme NF P 90 309), hauts ou bas, télescopiques, relevables…

En cas d’achat d’une piscine hors sol, il est nécessaire de choisir un modèle comportant une échelle sécurisée (obturateur, échelle relevable ou coffrable).

Il est essentiel d’apprendre à vos enfants, dès l’âge de 4 ans, à rejoindre le bord de la piscine et de compléter cet apprentissage auprès des maîtres-nageurs. Et pour cause : la piscine n’est pas le seul danger, en fait, elle reste le point d’eau le plus sûr pour se baigner : 90% des noyades ont lieu dans un autre point d’eau que la piscine.

O.D. / Bazikpress © jcavale

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée