Le blog immobilier de l’agence Cabinet I
27 Oct

Pressé de vendre votre maison à Vigneux-de-Bretagne : un argument de poids pour vos acheteurs !

Vous êtes propriétaire d’une maison, d’une ferme réaménagée, d’une longère, d’une villa à Vigneux-de-Bretagne  ou dans ses environs?  Vous êtes pressé de vendre, car vous êtes muté à Nantes et que la transaction, pour votre tranquillité, devrait se faire idéalement dans les 2 prochains mois… Sensibilisez vos acheteurs aux économies qu’ils pourraient réaliser si la vente  s’effectuait  avant le 1er janvier 2014 ou du moins, avant que le Conseil Général de la Loire-Atlantique ne décide d’augmenter la part qu’il prélève lors de la vente d’un bien immobilier. Car  personne ne peut  rester indifférent à des milliers d’euros d’économie voire  même  dans certains cas à des dizaines de milliers d’euros d’économie. Sachez que dans le projet de loi de finances 2014 qui sera discuté et voté d’ici la fin de cette année au Parlement, il est prévu de donner l’autorisation aux départements, d’augmenter la taxe actuellement perçue lors d’une transaction immobilière, de 3,8% jusqu’à 4,5% pour les 2 prochaines années. Comme tous les départements incluant la Loire-Atlantique  appliquent déjà le taux plafond de 3,8%, ils pourraient très logiquement être tentés de majorer leur taxe de 0,70 point.

Prenons l’exemple dans les environs de  Vigneux-de-Bretagne  d’une longère rénovée de 140 m2 avec  5 chambres et un terrain de 3 000m2 vendue ce mois-ci  427 000 euros. En cette fin du mois d’octobre et jusqu’au 31 décembre prochain, le montant des frais à régler, selon les calculs en vigueur, s’élève à  27 896 € (6,53 % exactement du montant de  la vente précisément). Cette somme  se détaille en :  400 € de débours, 21 735 € en frais versés à l’état et aux collectivités,  5 661 € qui reviennent à l’étude du notaire et 100 € de publicité foncière.

Les frais versés à l’état et aux collectivités représentent actuellement un maximum de 5,09 % du montant de la vente et se  décomposent en 1,2% que reçoit la municipalité de Vigneux-de-Bretagne, 3,8% perçus par le Conseil Général de la Loire-Atlantique et 0,09006 % (soit 2,37% de la part départementale) qui revient à l’état dans ce qui est appelé le FAR, frais d’assiette et de recouvrement. C’est notamment ce 3,8% qui devrait passer à 4,5% en 2014 et 2015.

En reprenant l’exemple de la longère rénovée de Vigneux-de-Bretagne,  les frais versés à l’état et aux collectivités passeraient donc de 5,09006% à 5,80665 % (1,2% + 4,5% +  0,10665% de FAR) et représenteraient désormais  24 794 € (au lieu de 21 735 € aujourd’hui) soit 3 059 € de surcoût ! Le total des frais de mutation passera ainsi de 27 896 € à 30 955 €. Avec cette information de poids, vos acheteurs, s’ils sont vraiment intéressés par votre belle longère de Vigneux-de-Bretagne,  ne devraient plus  très longtemps hésiter et votre mutation à Nantesdevenir un moindre casse-tête !

L.D/BazikPress© Unclesam – Fotolia.com

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée