Le blog immobilier de l’agence Cabinet I
25 oct

Votre agence immobilière de Fay-de-Bretagne revient sur la suppression de l’APL Accession !

Aide Personnalisée au Logement, Dossier APL

Votre agence immobilière de Fay-de-Bretagne vous informe que le gouvernement, dans le cadre de la de Finances 2018, a décidé de supprimer une aide bien connue des candidats à l’accession aux revenus modestes : il s’agit de l’APL Accession, cette aide versée par la CAF directement aux banques et qui permet à un jeune ménage de réduire sa mensualité de crédit, donc son taux d’endettement.
Vous souhaitez devenir propriétaire ? Heureusement, les taux restent bas (en moyenne, on emprunte actuellement à 1,45 % sur 15 ans, 1,65 % sur 20 ans, et 1,85 % sur 25 ans). De cette façon, vous avez encore la possibilité d’acheter un bien immobilier à moindre coût. Pour vous faire aider, votre agence immobilière de Fay-de-Bretagne vous donne ce conseil : pensez à passer par un courtier en crédit immobilier. Il saura vous aider à obtenir les meilleures conditions !

Une aide destinée aux plus modestes
L’APL Accession était pourtant une aide efficace. Chaque année, elle permettait aux primo-accédants de pouvoir accéder au crédit puisqu’elle était prise en compte par les banques dans le plan de financement. Pour Vousfinancer.com, courtier en crédit immobilier, la suppression de cette aide va exclure du marché de nombreux emprunteurs modestes qui n’auront plus la possibilité d’acheter sans l’APL, leur taux d’endettement devenant trop important.

Une aide à l’accession précieuse
À titre d’exemple, un parent isolé avec deux enfants, avec des revenus nets de 15 000 € par an, qui souhaite acquérir un logement dans l’existant, en zone A, avec un prêt à l’accession sociale peut prétendre à 236 € d’APL Accession par mois. Sachant que sa mensualité à payer est de 500 €. Cette aide lui permet de faire baisser sa mensualité à 264 € et son taux d’endettement à 21 %. Sans l’APL Accession, ce parent isolé ne peut pas acheter, car son taux d’endettement de 40 %, trop élevé, rend son projet non finançable.

O.D. / Bazikpress © Olivier Le Moal

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée